Fondation HEI - Lille

Membres fondateurs

  • Jean Bayart (ingénieur ESTIT)
  • Gérard Mathias (ingénieur HEI)
  • Les entreprises :
    • Groupe Salti
    • Norpac
    • Projex
    • Rabot Dutilleul Investissement
  • Les associations :
    • des Ingénieurs HEI
    • des Ingénieurs ESTIT-ITR

Premiers donateurs

Des membres de la gouvernance de l’école :
  • Rémy Babinet
  • Pierre Bergot
  • Philippe Cosseron
  • Serge Cousin
  • Pascal Delater
  • Jacques Dufour
  • Jean-François Dutilleul
  • Marc Grolin
  • Eric Guiot
  • Jacques Honoré
  • Jacques Ibled
  • Jean-Luc Leplat
  • Serge Merlier
  • Patrick Outters
  • Nathalie Richier Vercruysse
  • Clément Robert
  • Xavier Thierry
  • Jean-Pierre Van Severen
Les entreprises :
  • CIV
  • Teffri Miroiterie
  • Sylvagreg
  • Roquette
Des ingénieurs et amis de l’école :
  • Anonyme 1
  • Jean-Pierre Alexandre
  • Philippe Cuvelier
  • Hubert Descheemaeker
  • Philippe Lambert
  • Michel Vittu
  • Philippe Wilhelem

Le comite exclusif

Le rôle du comité exécutif de la Fondation HEI Ingénieurs pour le monde est de choisir les solutions et les moyens pour mettre en oeuvre les projets soumis pour la formation des ingénieurs. Le comité est composé de quatre collèges : les fondateurs (3 membres), les donateurs (4 membres), les personnalités qualifiées (4 membres) et l’établissement bénéficiaire (1 membre).

Vos raisons de participer




Cette préoccupation est largement partagée dans l’enseignement supérieur. La Fondation HEI Ingénieurs pour le monde entend lui donner une dimension particulière en insistant sur le développement de la recherche dans les domaines spécifiques à l’école, favorisant l’appropriation de l’utilisation des énergies renouvelables. Ce soutien à l’innovation va de pair avec un souci de décloisonnement des métiers, pour permettre une plus grande transversalité à l’instar du domaine BAA (bâtiment aménagement et architecture) – créé en 2007 par HEI - qui rapproche les métiers de la construction et les métiers de l’architecture ou encore le domaine IMS (ingénierie médicale et santé) qui associe les compétences technologiques avec les attentes de la médecine et de la santé.